EthicaDB •   Publication hypertextuelle et multi-versions de l'Ethique de Spinoza

axioma 3

Pars 2, ax 3
Appuhn - fr | Elwes - en | Stern - de | Peri - it | Suchtelen - nl | Peña - es | Pautrat - fr | Misrahi - fr     infra (2)  |  haut ^

Modi cogitandi ut amor, cupiditas vel quicunque nomine affectus animi insigniuntur, non dantur nisi in eodem individuo detur idea rei amatae, desideratae etc. At idea dari potest quamvis nullus alius detur cogitandi modus.

Modi cogitandi ut amor, cupiditas vel quicunque nomine affectus animi insigniuntur, non dantur nisi in eodem individuo detur idea rei amatae, desideratae etc. At idea dari potest quamvis nullus alius detur cogitandi modus.

Il n'y a de modes de penser, tels que l'amour, le désir, ou tout autre pouvant être désigné par le nom d'affection de l'âme, qu'autant qu'est donnée dans le même individu une idée de la chose aimée, désirée, etc. Mais une idée peut être donnée sans que soit donné aucun autre mode de penser. (Appuhn - fr)

Modes of thinking, such as love, desire, or any other of the passions, do not take place, unless there be in the same individual an idea of the thing loved, desired, &c. But the idea can exist without the presence of any other mode of thinking.
(Elwes - en)

Formen (Arten) des Denkens, wie Liebe, Begierde und was sonst noch mit dem Namen Affekt (Seelenbewegung) bezeichnet wird, gibt es nur, wenn es in demselben Individuum eine Idee des geliebten, begehrten usw. Dinges gibt. Eine Idee aber kann es geben, auch ohne daß es eine andere Form des Denkens gibt. (Stern - de)

I modi del pensare, come l'amore, il desiderio, e tutti gli altri che prendono il nome di affezioni dell'animo (o sentimenti), non possono essere in un Individuo se in lui non ci sia l'idea della cosa amata, desiderata, eccetera. Un'idea invece può esserci, anche se non ci sia nessun altro modo del pensare. (Peri - it)

Vormen [wijzen, soorten] van denken, zooals liefde, begeerte, of met welken anderen naam de zielsaandoeningen ook worden aangeduid, kunnen niet bestaan tenzij in denzelfden enkeling een voorstelling bestaat van de zaak welke wordt bemind, begeerd enz. Een voorstelling evenwel kan bestaan zonder dat zulk een andere vorm van denken gegeven is. (Suchtelen - nl)

Los modos de pensar, como el amor, el deseo o cualquier otro de los que son denominados "afectos del ánimo", no se dan si no se da en el mismo individuo la idea de la cosa amada, deseada, etc. Pero puede darse una idea sin que se dé ningún otro modo de pensar. (Peña - es)

Il n'y a de modes [manières] de penser, comme l'amour, le désir, ou tout autre que l'on désigne sous le nom d'affect de l'âme, qu'à la condition qu'il y ait, dans le même Individu, l'idée d'une chose aimée, désirée, etc. Mais il peut y avoir l'idée sans qu'il y ait aucun autre mode de penser. (Pautrat - fr)

Les modes du penser comme l'amour, le désir ou tout ce qui est désigné par le nom d'affect de l'âme ne peuvent exister si, dans le même individu, n'existe pas aussi l'idée de la chose aimée, désirée, etc. Mais une idée peut exister sans qu'il existe pour autant aucun autre mode du penser. (Misrahi - fr)

utilisé(e) par : 2, prop 11, demo   |  2, prop 49, demo 

0.0024