EthicaDB •   Publication hypertextuelle et multi-versions de l'Ethique de Spinoza

demonstratio

Pars 1, prop 33, demo 
Appuhn - fr | Elwes - en | Stern - de | Peri - it | Suchtelen - nl | Peña - es | Pautrat - fr | Misrahi - fr     infra (1)  |  haut ^

Res enim omnes ex data Dei natura necessario sequutae sunt (per propositionem 16) et ex necessitate naturae Dei determinatae sunt ad certo modo existendum et operandum (per propositionem 29). Si itaque res alterius naturae potuissent esse vel alio modo ad operandum determinari ut naturae ordo alius esset, ergo Dei etiam natura alia posset esse quam jam est ac proinde (per propositionem 11) illa etiam deberet existere et consequenter duo vel plures possent dari Dii, quod (per corollarium I propositionis 14) est absurdum. Quapropter res nullo alio modo neque alio ordine etc. Q.E.D.

Res enim omnes ex data Dei natura necessario sequutae sunt (per propositionem 16) et ex necessitate naturae Dei determinatae sunt ad certo modo existendum et operandum (per propositionem 29). Si itaque res alterius naturae potuissent esse vel alio modo ad operandum determinari ut naturae ordo alius esset, ergo Dei etiam natura alia posset esse quam jam est ac proinde (per propositionem 11) illa etiam deberet existere et consequenter duo vel plures possent dari Dii, quod (per corollarium I propositionis 14) est absurdum. Quapropter res nullo alio modo neque alio ordine etc. Q.E.D.

Toutes choses ont suivi nécessairement de la nature de Dieu supposée donnée (Prop. 16), et ont été déterminées par la nécessité de la nature de Dieu à exister et à produire quelque effet d'une certaine manière (Prop. 29). Si donc des choses d'une nature différente avaient pu être, ou être déterminées à produire quelque effet, d'une autre manière, de façon que l'ordre de la nature fût autre, Dieu pourrait être aussi d'une nature autre, et par suite (Prop. 11) cette autre nature aussi devrait exister, et il pourrait y avoir en conséquence deux ou plusieurs Dieux, ce qui (Coroll. 1 de la Prop. 14) est absurde. Pour cette raison les choses n'ont pu être d'une manière autre et dans un ordre autre, etc. C.Q.F.D. (Appuhn - fr)

All things necessarily follow from the nature of God (Prop. xvi.), and by the nature of God are conditioned to exist and act in a particular way (Prop. xxix). If things, therefore, could have been of a different nature, or have been conditioned to act in a different way, so that the order of nature would have been different, God's nature would also have been able to be different from what it now is; and therefore (by Prop. xi.) that different nature also would have perforce existed, and consequently there would have been able to be two or more Gods. This (by Prop. xiv., Coroll. i.) is absurd. Therefore things could not have been brought into being by God in any other manner, etc. Q.E.D. (Elwes - en)

Denn alle Dinge sind aus der gegebenen Natur Gottes mit Notwendigkeit erfolgt (nach Lehrsatz 16) und vermöge der Notwendigkeit der göttlichen Natur bestimmt, auf gewisseWeise zu existieren und zu wirken (nach Lehrsatz 29). Hätten also die Dinge von anderer Beschaffenheit sein oder auf andereWeisezumWirken bestimmt werden können, so daß die Ordnung der Natur eine andere wäre, so hätte auch die Natur Gottes eine andere sein können, als sie wirklich ist. Dann aber müßte (nach Lehrsatz 11) jene andere Natur auch existieren, und es müßte sonach zwei oder mehrere Götter geben, was (nach Zusatz I zu Lehrsatz 14) widersinnig ist. Daher konnten die Dinge auf keine andereWeise und nach keiner andern Ordnung usw. -W.z.b.w. (Stern - de)

Tutte le cose, infatti, sono derivate necessariamente dalla già definita natura di Dio (Prop. 16), e sono state determinate dalla necessità della natura di Dio ad esistere e ad operare in una maniera certa (Prop. 29). Se dunque le cose avessero potuto essere di natura diversa, o avessero potuto venir determinate ad operare in altra maniera, in modo che la Natura risultasse disposta in un altro ordine, allora anche la natura di Dio potrebbe essere altra da quella è adesso; ma in tal caso anche quest'altra natura dovrebbe esistere (Prop. 11), e di conseguenza dovrebbero esserci due o più Dii, il che è assurdo (Conseg. d. Prop. 14). Questa è la ragione per cui le cose non potevano affatto essere prodotte da Dio in alcuna maniera e in alcun ordine diversi da quelli in cui sono state prodotte. (Peri - it)

Alle dingen immers zijn (vlg. St. XVI) met noodwendigheid uit den gegeven aard Gods voortgevloeid en worden door de noodwendigheid van Gods aard tot een bepaalde wijze van bestaan en werken genoodzaakt (vlg. St. XXIX). Indien dus de dingen van anderen aard konden zijn, of op andere wijze tot werking genoodzaakt konden worden, zoodat de orde der natuur een andere ware, dan zou ook Gods aard een andere kunnen zijn dan hij is; maar deze andere aard zou dan (vlg. St. XI) eveneens moeten bestaan en bijgevolg zouden er twee of meer godheden kunnen bestaan, hetgeen (vlg. Gevolg I, St. XIV) ongerijmd is. Derhalve hadden de dingen door God op geen andere wijze, noch in andere orde, enz. H.t.b.w. (Suchtelen - nl)

En efecto, todas las cosas, dada la naturaleza de Dios, se han seguido necesariamente (por la Proposición 16), y en virtud de la necesidad de la naturaleza de Dios están determinadas a existir y obrar de cierta manera (por la Proposición 29.) Siendo así, si las cosas hubieran podido ser de otra naturaleza tal, o hubieran podido ser determinadas a obrar de otra manera tal, que el orden de la naturaleza fuese otro, entonces también la naturaleza de Dios podría ser otra de la que es actualmente; y, por ende, también esa otra naturaleza (por la Proposición 11) debería existir, y, consiguientemente, podrían darse dos o varios Dioses, lo cual (por el Corolario 1 de la Proposición 14) es absurdo. Por ello, las cosas no han podido ser producidas por Dios de ninguna otra manera y en ningún otro orden, etc. Q.E.D. (Peña - es)

En effet, toutes les choses, étant donnée la nature de Dieu, en ont suivi nécessairement (par la Prop. 16), et ont été par la nécessité de la nature de Dieu déterminées à exister et opérer d'une manière précise (par la Prop. 29). Si donc les choses avaient pu être d'une autre nature, ou être déterminées à opérer d'une autre manière, en sorte que l'ordre de la nature fût autre, c'est donc que Dieu aussi pourrait être d'une autre nature qu'il n'est présentement; et partant (par la Prop. 11) cette autre nature devrait également exister, et par conséquent ,il pourrait y avoir deux ou plusieurs Dieux, ce qui (par le Coroll. 1 Prop. 14) est absurde. Et c'est pourquoi les choses n'ont pu être produites par Dieu d'aucune autre manière, ni dans aucun autre ordre, etc. CQFD. (Pautrat - fr)

Toutes les choses ont nécessairement résulté de la nature donnée de Dieu (par la Proposition 16), et ont été déterminées par la nécessité de la nature de Dieu à exister et à agir selon une modalité particulière (par la Proposition 29). Mais si les choses avaient pu être d'une autre nature, ou si elles avaient pu être déterminées à agir d'une autre manière, de telle sorte que l'ordre de la nature fût autre, alors la nature de Dieu aurait pu également être autre qu'elle n'est en fait; par suite (par la Proposition 11) cette autre nature aurait également dû exister, et il y aurait deux ou plusieurs Dieux, ce qui (par le Corollaire I de la Proposition 14) est absurde. C'est pourquoi les choses n'ont pu être produites selon aucune autre modalité ni dans aucun autre ordre, etc. C.Q.F.D. (Misrahi - fr)

utilisé(e) par : 1, prop 33

0.0026