EthicaDB •   Publication hypertextuelle et multi-versions de l'Ethique de Spinoza

corollarium

Pars 1, prop 25, cor 
Appuhn - fr | Elwes - en | Stern - de | Peri - it | Suchtelen - nl | Peña - es | Pautrat - fr | Misrahi - fr     infra (10)  |  haut ^

Res particulares nihil sunt nisi Dei attributorum affectiones sive modi quibus Dei attributa certo et determinato modo exprimuntur. Demonstratio patet ex propositione 15 et definitione 5.

Res particulares nihil sunt nisi Dei attributorum affectiones sive modi quibus Dei attributa certo et determinato modo exprimuntur. Demonstratio patet ex propositione 15 et definitione 5.

Les choses particulières ne sont rien si ce n'est des affections des attributs de Dieu, autrement dit des modes, par lesquels les attributs de Dieu, sont exprimés d'une manière certaine et déterminée. Cela est démontré clairement par la Proposition 15 et la Définition 5. (Appuhn - fr)

Individual things are nothing but modifications of the attributes of God, or modes by which the attributes of God are expressed in a fixed and definite manner. The proof appears from Prop. xv. and Def. v. (Elwes - en)

Die einzelnen Dinge sind nichts als Erregungen oder Daseinsformen (modi), durch welche die Attribute Gottes auf gewisse und bestimmte Weise ausgedrückt werden. Der Beweis erhellt aus Lehrsatz 15 und Definition 5. (Stern - de)

Le singole cose non sono altro affezioni (o conformazioni circoscritte e individuabili: “modi”) di attributi di Dio, mediante le quali gli attributi stessi sono manifestati in maniera certa e determinata. La dimostrazione risulta evidente dalla Prop. 15 e dalla Def. 5. (Peri - it)

De bijzondere dingen zijn niets anders dan openbaringen van Gods attributen, of wel bestaanswijzen in welke Gods attributen op een vaste en bepaalde wijze worden uitgedrukt. Het bewijs blijkt uit Stelling XV en Definitie V. (Suchtelen - nl)

Las cosas particulares no son sino afecciones de los atributos de Dios, o sea, modos por los cuales los atributos de Dios se expresan de cierta y determinada manera. La demostración de esto es evidente por la Proposición 15 y la Definición 5. (Peña - es)

Les choses particulières ne sont rien que des affections des attributs de Dieu, autrement dit des manières par lesquelles les attributs de Dieu s'expriment de manière précise et déterminée. La démonstration est évidente à partir de la Proposition 15, et de la Définition 5. (Pautrat - fr)

Les choses particulières ne sont rien d'autre que des affections des attributs de Dieu, ou, en d'autres termes, des modes par lesquels les attributs de Dieu sont exprimés d'une manière précise et déterminée. La démonstration est évidente par la Proposition 15 et la Définition 5. (Misrahi - fr)

utilisé(e) par : 1, prop 25  |  1, prop 28, demo   |  1, prop 36, demo   |  2, prop 1, demo   |  2, prop 2, demo   |  2, prop 5, demo   |  2, prop 10, cor , demo  |  3, prop 6, demo   |  5, prop 24, demo   |  5, prop 36, demo 

0.0034